Brahim Izri chanteur auteur-compositeur kabyle

Brahim Izri
Brahim Izri

Brahim Izri (né le 12 janvier 1954, dans la région d´Ath Yenni, au village d´Ath Lahsen, en Kabylie (Algérie), décédé le 3 janvier 2005), était un chanteur auteur-compositeur kabyle.
Passionné par la musique et les chants des Zaouïas, Brahim Izri était déjà un des membres et des fondateurs d’un groupe dénommé  »Igudar ».

Biographie

Vers les années 70, il était le guitariste du chanteur Idir. Après, Brahim Izri décide de mener une carrière solo et enregistre plusieurs Albums.
En 1995, il sort un nouvel album intitulé « Lbudala » dont il a repris quelques chansons des années 1986 comme « Ay ajuwaq », « Inid inid »…
En 1999, la chanson « Tizi-Ouzou » est lancé par le trio : Brahim IZRI, IDIR et Maxime Le forestier.
« Algérie mon amour » est la berceuse qu’il a interprété en kabyle en compagnie de ses amis artistes.
Brahim Izri est mort le 3 janvier 2005 suite à une maladie à l’hôpital Hôtel Dieu et enterrer le 8 janvier 2005 à Béni Yenni.

Discographie Brahim Izri

1981 : Sacrifice pour un enfant
1983 : L’Enfant de la terre
1984 : Amenguc
1986 : Alla Alla
1988 : Difrax i nella (Nous sommes des oiseaux)
1995 : Lbudala

Vidéos

Photos

Lire et participer sur Wikipedia

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.