Oran, journée d’information sur la moringa

Les participants à une journée d’information sur la Moringa, arbre aux propriétés médicinales ,nutritionnelles et de purification, ont appelé , samedi, à Oran à la création d’un « jardin des Ècoliers  » au niveau du centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) de Misserghine, à l’ouest d’Oran. 

Le CFPA de Misserghine vient d’octroyer une parcelle agricole d’un hectare, pour initier les élèves à l’arboriculture et nous avons choisi l’introduction, pour la première fois en Algérie, du Moringa, une plante miracle qui guéri des dizaines de maladies, comme le colon, l’obésité et qui peut servir aussi comme aliment de bétail et de volaille et à des fins cosmétiques », a indiqué à l’APS, le président de bureau de wilaya d’Oran de l’Union nationale des parents d’élèves , Malek Hassan Brahim, insistant sur la nécessité de mettre les enfants en contact direct avec la nature dans le cadre des activités d’éveil.

Les enfants en premiers

Il faut faire participer les enfants dans le maintien et la sauvegarde de la biodiversité, leur apprendre à aimer la terre ou chacun doit planter un arbre et le protéger », a souligné la présidente de l’association de promotion de la femme rurale « Main dans la main « , Me Allou Baba Ahmed, à l’adresse des clubs verts présent lors de cette rencontre, notamment dans le cadre des activités environnementales.

Les acteurs

La présidente de l’association a également appelé a faire du futur « jardin des Ècoliers », qui sera réalisé avec le concours des Ètablissements scolaires, un modèle pour promouvoir la Moringa. Il s’agit de « l’arbre de la vie, car il peut remplacer des aliments de base comme le lait (12 fois plus riches en calcium, 7 fois en vitamine C, 15 fois en potassium , 9 fois en protéines, outre sa richesse en Vitamine A et B », a-t-elle expliqué .

Me Hadjira Abdellaoui, experts agricole au niveau de la direction des services agricoles (DSA) de la wilaya d’AinTemouchent et membre du réseau méditerranéen de l’agriculture biologique (MOAN) a appelé, dans sa communication intitulée « Agriculture et préservation de la biodiversitè », à une meilleure gestion de  l’environnement en faisant appel à des alternatives protectrices de l’environnement par le recours à la fertilisation organique , à l’encouragement du développement des semences locales .

Me Abdellaoui a insisté, dans ce contexte, sur la valorisation du savoir-faire traditionnel et l’introduction de variétés adaptées aux conditions climatiques et du sol dont le Moringa, un arbre économiquement viable et qui peut être utilisé dans différents domaines, industriel, médical et cosmétique.

Pour le Pr. Belkacem Chafi, cancérologue, il est impératif de respecter les conditions de vie de cet arbre, afin de lui permettre un développement durable et sain.

Cette journée d’information et de dégustation , à laquelle ont pris part des spécialistes de l’Institut national de la protection des végétaux, des représentants de clubs verts, des retraités de l’éducation , ainsi que des représentants de l’association des enfants trisomiques « Les amis de Tinhinane », a été mise à profit par les organisateurs pour faire connaître cette plante, notamment l’utilisation des feuilles comme tisane, sa poudre comme condiment et surtout commeadditif nutritif et à des fins cosmétiques.

Cette Journée a été marquée par la plantation d’un premier Moringa dans ce périmètre agricole, situé à l’intérieur du CFA de Misserghine.

Le Moringa un arbre vertueux

Wikipedia Moringa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire